Mission Explore&Match  Industries 4.0 et Transition Ecologique au Maroc

Desktop alt textDesktop alt text
desktop alt textmobile alt text
desktop alt textmobile alt text

Date limite pour candidater : 22 décembre 2021
Contexte et opportunités de la mission

Contexte :

Avec une augmentation de la part de son industrie de 9% entre 2014 et 2020, le Maroc souhaite accélérer la transition énergétique de son tissu économique et industriel. Fort de sa compétitivité en matière de production d’énergie verte, le gouvernement marocain porte de fortes ambitions en termes de transition énergétique. Pour cela, il vise un mix énergétique à 42% de puissance installée en 2021, et 52% à horizon 2030. Une dynamique appuyée par la mise en place de programmes tels que : solaire NOOR, programme national de l’efficacité énergétique, éolien, hydraulique, gaz naturel liquéfié. D’autre part, de nombreuses perspectives d’évolution via de nouvelles sources d’énergie ont été identifiées notamment dans les domaines l’hydrogène vert, la biomasse et les énergies marines renouvelables. Une démarche énergétique à l’intersection de trois grands plans stratégiques pour le pays : Le Plan d’Accélération Industrielle 2021-2025 pour développer la transformation des entreprises. Le Plan Maroc Digital 2020-2025 pour accélérer la transformation numérique de l’économie et porté par l’Agence de Développement Digital (établissement public sous tutelle du Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique). La Vision Stratégique 2015-2030 pour soutenir le développement de la formation aux NTIC.  

Opportunités : 

Des opportunités à saisir à horizon 2030 pour les entreprises proposant des solutions dans les secteurs suivants : 
 La décarbonation industrielle : Mise en place du programme « TATWIR pour une croissance verte » dans le cadre du plan de relance industriel (accompagner les entreprises industrielles dans leur décarbonation) / Augmentation de l’efficacité énergétique et accélération des contrats de performance énergétique / Développement des capacités de capture et de valorisation du CO2 
Eco-construction : utilisation de matériaux de construction écologique, d’isolation. Optimisation du stockage du froid et du chaud, lampes à basse consommation (contrat-programme INARA), installation des kits PV et pompes solaires, nombreux projets de démonstration en construction. 
Transition énergétique : solaire, éolien, hydraulique, transports  

component teasercontacts not found